Rappelons que la
République Démocratique du Congo est immense, et la superposition des cartes
ci-dessous le montre bien.
Blog Image

S’il on devait ajuster un calque du Congo sur la carte de l’Europe
en plaçant Kinshasa à hauteur de Bruxelles cela donnerait à peu près ceci :

Le Nord-Kivu et ses troubles se situeraient dans le nord de
la Biélorussie.

L’épidémie Ebola de Mueka terroriserait à Prague.

Bunia serait
une station touristique à quelques dizaines de kilomètres au sud de
Saint-Pétersbourg.

Le foyer de Lèpre à Kalemie, au bord du lac Tanganika (le
plus grand lac d’Afrique, en passant) déstabiliserait l’Ukraine et la Moldavie.

La belle Lubumbashi serait connue sous le nom de ville des trois frontières, à
savoir celles de la Roumanie, de la Bulgarie et de la Serbie.

Le port le plus
proche de Bruxelles serait Le Havre

Quand à moi, ma dernière mission à
Kisangani m’aurait menée à Talin en Estonie.

Et enfin, ma prochaine mission à
Mbandaka dans Equateur Sud me ferait redécouvrir le nord du Danemark.

Petit
message donc à mes proches qui pourraient s’inquiéter en écoutant les nouvelles
du Congo : Que ce soit un crash d’avion, une épidémie d’Ebola, le naufrage
d’un ferry, des combats ou une insécurité croissante, ces évènement se
déroulent à des centaines voire des milliers de kilomètres de Kinshasa… pas de quoi
s’inquiéter donc.